6 juillet 2011
Asiatique, Ixelles, Restaurants

Izakaya : voyageons au Japon le temps d’un repas

Découvrir  un restaurant  traditionnel japonais au cœur de Bruxelles, ce n’est pas donné tous les jours. Mais Bruxelles s’oublie vite et nous nous envolons, direction Kyoto. A Izakaya, le dépaysement est total. On en oublie notre langue, pas notre palais. Quel coup de coeur!

Tout amateur de films ou d’animés japonais vous le dira : l’accueil dans un Izakaya (un petit restaurant typiquement japonais), ça surprend ! A peine entrées, voilà que les serveurs nous lancent de rauques « Sumimasen ». Au hasard, nous avons interprétés cela comme un signe de politesse.

Installées au comptoir, devant le grill et le bar à sushis, nous observons. Ici, les repères occidentaux ont complètement disparu. La décoration, l’ambiance, la clientèle sont homologués 100% japonais. Le plus impressionnant reste sans aucun doute le Itamae (sushi chef), appliqué à découper du saumon avec un long couteau très tranchant. Note pour plus tard : surtout, ne pas le vexer !

Le serveur nous apporte des serviettes chaudes. Ce n’est pourtant que le début du repas… Mais soit, nous nous frottons les mains avec puis attendons… Personne ne vient les reprendre ? Nous nous rendons compte que les clients japonais les gardent devant leur assiette. Nous copions donc, amusées.

A la lecture de la carte, nous poussons des « oh » et des « ah » de ravissement. Adieu sushi maki, california rolls. Bienvenue aux fondants sashimis (de saumon – 14€, thon, poulpe, daurade – 15€, bar, etc), aux milles et un petits plats à partager entre amis (omelette japonaise- 7€ , raviolis braisés – 7€). Mais la vraie star d’Izakaya, c’est la brochette. Commandée à la pièce (2€50), on la déguste alors qu’elle vient tout juste d’être cuite sur le grill. Un délice ! Gambas, poulet, fromage & bacon, elle se décline en une quinzaine de versions alléchantes.

Heureuses et repues, nous demandons l’addition avec une bonne surprise à la clé puisque nous ne paierons que 20€ par personne. Et le midi, vous pouvez manger une bento box pour 10€. Nous en sommes sûres : nous avons trouvé le voyage au Japon le moins cher!

Tous droits réservés.

  • Izakaya
  • 02/648.38.05
  • Ouvert du lundi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h30

Articles qui pourraient aussi vous intérésser

10 Commentaires

  • Reply lily 6 juillet 2011 at 18 h 40 min

    je note l’adresse quand on retournera a Bruxelles car j’adore les resto japonnais ^^

  • Reply Eloïse 6 juillet 2011 at 22 h 29 min

    Je note, car nous serons peut etre ammenés à nous y rendre ( à Bruxelle ) dans un avenir proche, une bonne amie à nous déménage labàs! Très belles photos!!

  • Reply vandeputte 7 juillet 2011 at 9 h 33 min

    C’est effectivement une excellente adresse, la preuve tous les japonais s’y retrouvent!

  • Reply sana 7 juillet 2011 at 13 h 18 min

    im from japan. there is great pics. but i never heard “sushiman” in japan ever.

    • Reply Vanessa 7 juillet 2011 at 13 h 33 min

      Thank you! How do you call the man who is in charge of preparing sushis/sashimis ?

  • Reply sana 8 juillet 2011 at 15 h 26 min

    They are called “itamae”. check wiki!> http://en.wikipedia.org/wiki/Itamae

    • Reply Vanessa 8 juillet 2011 at 15 h 39 min

      Thank you sana, i’ll change this word in my article !

  • Reply Greg PAQ 28 septembre 2011 at 13 h 38 min

    Excellent!! Je partage sur ma page FB de bienvenue à ma table 🙂

  • Reply plummme 26 décembre 2011 at 14 h 34 min

    Je retiens et vais essayer d’y aller au plus vite, j’adore les japonais :o)

  • Reply Bernadette 9 février 2012 at 11 h 34 min

    Ma fille revenant après avoir passée 6 mois à Tokyo pour apprendre le japonais et son frère qui était allé lui rendre visite là-bas, m’avaient invitée dans cet isakaya pour que je goûte la cuisine japonaise. Leur avis était donc, me semble-t-il, objectif. Résultat: pas bon! Loin de ce qu’ils avaient connus à Tokyo. Heureusement, c’est vrai, ce n’est pas cher.

  • Poster un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.