6 novembre 2015
Belge, Français, Plus d'adresses, Restaurants

L’Air de Rien, la cuisine de Stéphane Diffels nous fait voyager

La semaine passée, nous avons pris la route de Liège pour découvrir le restaurant L’Air de Rien tenu par le chef Stéphane Diffels. C’est dans le petit village de Fontin sur les hauteurs d’Esneux, que se cache la bâtisse de ce chef autodidacte.

C’est une façade sobre décorée de matériaux bruts et naturels (bois et pierres du pays) qui annonce le restaurant. Une fois à l’intérieur, on se rend compte que la salle est toute petite, simple, chaleureuse à l’atmosphère intimiste. En effet, celle-ci ne compte que 22 couverts! Parfait pour se retrouver en amoureux ou entre gourmands avisés. On aime déjà!

Pour nous faire découvrir les délices du chef et les choix précis du sommelier (présent le mercredi et samedi uniquement) c’est Cédric, responsable de salle, enthousiaste et délicat, qui répondra à chacune de nos questions.

Nous avons eu le plaisir d’y découvrir le menu l’Air de Rien qui s’accorde à la saison (75€), le tout accompagné des vins en accord (42€).

Nous ne pourrions décrire ici toutes les assiettes, aussi belles que bonnes, que nous avons découvertes avec un plaisir renouvelé à chaque fois. Si nous devions citer nos coups de cœur, dans les mises en bouches, ce serait la fameuse neige de foie gras accompagnée de coings et de noisettes tellement légère et parfumée (elle est devenue un incontournable du restaurant et l’on comprend pourquoi). La peau de cochon soufflée était aussi plus qu’étonnante! La mozzarella de Neufchâteau (oui oui de la mozzarella belge!) et sa betterave crapaudine nous ont réconfortés avec ce violet pas toujours simple à renouveler.

Dans les plats, l’œuf 64 degrés, girolles et mousse de cèpes, un autre incontournable adapté à chaque saison tellement les clients en redemandent (dixit le chef), le poulet accompagné de salicorne et beurre blanc et pour finir le bœuf Holstein tellement fondant accompagné du fameux céleri rave cuit en pâte à sel. Le dessert était tout aussi délicieux, chocolat, topinambour et caramel (mais avec du chocolat c’est toujours bon non?).

La sélection des vins était également incroyablement juste. Ils accompagnaient parfaitement les plats et étaient aussi délicieux les uns que les autres! Merci à Marc Delvenne pour sa recherche des vignerons artisans d’exception.

Tout était parfaitement orchestré, une cuisine précise, un service juste et discret aussi ressenti dans la présentation des plats qui reste dans des tons simples et bruts. Comme ces mises en bouches présentées sur des petits galets de pierre, cette bière de la brasserie Brasse&Vous travaillée en association avec le chef pour son plat de Vieux Herdier ou encore certains plats présentés dans des assiettes de céramique faits-main dans la région.

Région que Stéphane Diffels a adopté avec sa famille en 2003, détail pas si anodin que nous ne pouvons qu’approuver. Nous avons pu, grâce à son excellence et son goût des produits du terroir passer un beau moment à la découverte de saveurs incroyables!

C’est de loin, le meilleur restaurant que nous avons pu tester lors de cette année 2015.

Tous droits réservés.

  • L'Air de Rien
  • 04 225 26 24
  • Mardi soir, mercredi, jeudi et vendredi midi et soir, samedi soir. Fermeture dimanche et lundi
  • http://www.lairderien.be/fr/

Articles qui pourraient aussi vous intérésser

Aucun commentaires

Poster un commentaire