3 mai 2017
Ixelles, Plus de goûts, Restaurants

Le choix végétarien du Notos

La cuisine grecque est source d’inspiration pour les végétariens. Pourtant, peu de restaurants grecs à Bruxelles proposent une alternative végétarienne aussi créative que goûtue. Le Notos a voulu relever le défi avec une carte au nom de Pythagore, composée de 12 plats végétariens.

Ce n’est pas la première visite que nous nous rendons au Notos. Ce restaurant est dans le quartier du Châtelain depuis 20 ans déjà. Pourtant, face à la concurrence rude, on a tendance à oublier les valeurs sûres. Le Notos a donc voulu nous surprendre, nous étonner et surtout raviver notre curiosité à travers une carte présentant 12 plats végétariens, à choisir par 3 ou par 4. Cette carte, nommée Pythagore, du nom du célèbre mathématicien grec fervent défenseur du végétarisme, est proposée jusqu’au 6 mai 2017. Mais nul doute que certains plats perdureront par après.

Ce soir-là, dans l’ambiance d’un restaurant affichant complet, nous avons donc pris le parti de ne pas manger de viande. C’était déjà plaisant de se rendre sur place dans l’idée de « mieux manger », et encore mieux une fois le menu sous les yeux. Notre repas a commencé par une mise en bouche philosophique où nous avons pu découvrir à quel point Pythagore était un fervent défenseur du régime végétarien. Parmi les plats que nous avons goûtés, nous avons fortement apprécié les ravioles de blettes, le soufiko d’asperges vertes aux oeufs et enfin la fava de Santorin aux olives et câpres (sur base de produit frais directement importés de l’île pour être transformés en cuisine).

Nul besoin donc d’être végétarien « à plein temps » pour apprécier les recettes et le travail des produits proposés ce soir-là, au Notos. Les deux carnivores que nous sommes avons très bien mangé, fait le plein de saveurs et de textures, sans regretter un seul instant l’absence d’un morceau de viande.

 

 

  • Notos
  • +32 2 513 29 59
  • http://www.notos.be/

Articles qui pourraient aussi vous intérésser

Aucun commentaires

Poster un commentaire